Comment le digital révolutionne le métier du journaliste

Les articles sur Facebook, les vidéos d’actualités sur YouTube, les tweets des derniers…sont des outils    servant à informer les internautes et à leur diffuser les dernières actualités.

Ces moyens de communication sont de plus en plus utilisés par les jeunes branchés que par les moins jeunes à peine habitués par les nouvelles technologies.

Agiles, directes et instantanés, ses moyens de communication sont également utilisés par les grands médias français, tel Le Figaro, Libé, l’OBS… et adoptés par des journalistes de grande renommée à savoir Davis Pujadas, Jean-Jaques Bourdin, Pierre Assouline, Edwy Plenel, l’animatrice de LCI, Audrey Crespo-Mara

« Il s’avère que ces nouvelles technologies qui viennent en complément des médias traditionnels, ont énormément d’importance et abondamment d’influence que l’opinion. » Témoigne la journaliste et la présentatrice du Journal de 20h de TFI, Audrey Crespo-Mara

 Les Français et la consommation de l’informationkiosque-600x400

Même si les chiffres nous donnent l’impression que rares sont les gens qui sont restés fidèles aux médias traditionnels, mais concrètement un bon nombre de français fait encore confiance aux médias classiques et restes fidèles aux moyens basiques pour accéder à l’information tels que la radio, la télé, le journal, le magazine…

Qui fait encore confiance aux médias traditionnels ?542442-13837351

Les habitants de la Finlande sont les plus fidèles aux médias traditionnels. 65% des finlandais croient toujours aux informations transmissent par les canaux traditionnels à savoir la radio, la télé ou le journal et fais plus confiance aux communiqués qu’ils voient, lisent ou entendent.

En Allemagne, ils ne sont que 52% à favoriser les médias classiques, contre 44% aux Royaume Unis et en France 32% restent encore fidèles aux moyens d’autrefois pour accéder à l’infos. Toutefois, les grecs, restent les plus méfiants à l’égard des médias classiques, radio, télévision et presse, seuls 20% leurs font confiance.

Selon une étude menée auprès de 200 jeunes français, ¼ des sondés de 18/24, déclarent utiliser les réseaux sociaux pour accéder à l’information. C’est ainsi que Facebook, Twitter et Youtube détrônent la télévision comme principale source d’informations.

Mais auxquels types d’infos les jeunes français s’intéressent-ils ?

Toujours d’après la même étude, 35% des jeunes français se mettent aux médias classiques pour acquérir de l’infos. Les autres déclarent se contenter des publications de leurs amis sur Facebook, twitter ou les autres réseaux sociaux pour pouvoir « garder un œil sur ce qui se passe autour d’eux. »

 

 

 

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services